Monsieur le Préfet,

Dans le numéro du 20 février 2020 du journal Var matin, nous sommes informés de l’ouverture prochaine dans le parcours des arts de la ville d’Hyères, d’un espace dédié aux expositions et aux travaux de la villa Noailles. Cet article est illustré par une photo du Maire sortant et candidat à l’élection municipale des 15 et 22 mars prochain.

Connaissant parfaitement le lieu, je constate que l’espace en question est aujourd’hui un chantier et que rien ne justifie une telle opération de communication. Cet article de presse à moins de trois semaines du scrutin, nous semble relever d’une opération de promotion publicitaire contraire à l’article Article L52-1 : Modifié par LOI n°2011-412 du 14 avril 2011 – art. 6 du code électoral.

«A compter du premier jour du sixième mois précédant le mois au cours duquel il doit être procédé à des élections générales, aucune campagne de promotion publicitaire des réalisations ou de la gestion d’une collectivité ne peut être organisée sur le territoire des collectivités intéressées par le scrutin. »

Nous vous demandons de bien vouloir nous informer de la qualification de ce fait, d’informer le candidat en question et de veiller aux respects des règles fixées par le code électoral. J’observe que deux autres inaugurations ont été programmées dans les prochains jours, l’inauguration d’un kiosque pour boulistes et d’une salle pour une fraction de la commune.

Nous lirons avec grande attention votre réponse. Dans cette attente, nous vous prions de croire, Monsieur le Préfet, à l’expression de notre haute considération.

William Seemuller
Tête de liste Hyères Citoyenne 2020
Conseiller municipal

X