Monsieur le Président, Cher Pierre-Jean,

Vous m’interrogez par un courrier reçu récemment, dans le cadre des élections municipales des 15 et 22 mars 2020 à Hyères, sur les engagements de ma liste à l’égard des CIL et notre vision d’avenir pour Hyères.

Tête de liste de Hyères citoyenne 2020, j’ai exprimé très tôt la nécessité de prendre en compte l’aspiration à une démocratie citoyenne dans notre pays. L’élection du Président de la République en mai 2017 en a été une des traductions, comme l’organisation du grand débat, pour donner suite au mouvement des gilets jaunes.

En tant que conseiller municipal d’opposition, je me suis attaché, depuis 6 ans, à participer à toutes les assemblées générales des CIL et dans la préparation des conseils municipaux, à inviter tous les citoyens, quelques soient leurs appartenances politiques, à participer au débat public.

Adjoint spécial de Port- Cros, j’ai créé des réunions de village en début et en fin de saison, en présence des représentants de la ville et du Parc National, pour traiter les sujets d’actualité de l’île et j’ai invité les habitants à travailler ensemble à des projets d’intérêt collectif.

Dans l’introduction de mon programme j’ai mis en avant ce constat, l’aspiration profonde de nos concitoyens pour changer la manière de faire de la politique. J’observe avec intérêt que nombreux sont les citoyens qui souhaitent participer au débat public, et qui demandent plus de transparence et plus de respect des opinions dans la gestion de la ville.

J’entends bien répondre à cette demande par la création de commissions mixtes (élus, usagers, experts, fonctionnaires, professionnels, CIL) pour la gestion des projets (Opérations Grand Site de Giens, Val des Rougières, la Gare). Par la consultation régulière des CIL en commission municipale pour débattre du fonctionnement de la ville et de la Métropole. Enfin par l’implication des CIL dans les investissements, les projets et la vie de nos quartiers avec le soutien des services techniques de la ville. J’examinerai avec vous, comment les CIL peuvent intégrer les comités de quartier dans le cadre de la Politique de la ville.

Hyères 2050, c’est sous ce titre, que j’ai répondu à votre deuxième interrogation, dans une lettre écrite le 1er septembre 2019. Ma vision serait la suivante :

« Une ville de 60 000 habitants, attractive toute l’année, ouverte à un tourisme durable, avec un centre-ville historique jeune, vivant, créateur de richesses, une terre nourricière qui garantit la qualité de ses produits agricoles, un littoral protégé et mis en valeur. Une reconquête urbaine dans les zones commerciales avec des déplacements collectifs rapides et doux entre les quartiers et une nature enfin préservée. Nous renforcerons le lien social et l’éducation pour réduire la précarité afin que chaque enfant Hyérois puisse développer son talent et exercer sa conscience d’homme ou de femme libre. »

Je souhaite également à l’issue des élections créer une structure ouverte de réflexion prospective, rattachée au Maire et qui permette de sortir des contraintes du quotidien, de garder un regard ouvert, curieux, innovant, lucide sur l’avenir de notre commune et de notre métropole. Je tiens à cette initiative, qui m’a été très utile durant mes 30 années passées au service d’un groupe international de services aux collectivités.

William Seemuller
X