Intervention William Seemuller au nom de Hyères Citoyenne 2020

Nous y sommes, l’énergie hyéroise est là, dans cette salle. Une énergie positive qui va nous porter pendant 65 jours. Une énergie qui va nous faire gagner.

Merci à madame la député Cecile Muschotti d’être présente, malgré un agenda très chargé et surtout d’avoir contribué au renforcement des forces de la police national à Hyères. La sécurité est notre première liberté.

Vous êtes venus si nombreux, dans une salle, trop petite, et dont le nom honore la mémoire d’une femme libre, d’une femme écrivain, d’une militante de l’égalité, une hyéroise, madame Benoite Groult. Je salue sa famille toujours présente à Hyères et sa mémoire vivante à travers une œuvre toujours d’actualité.

« C’est l’heure, le vent se lève
C’est maintenant ou jamais
Ne perdez pas votre chance ». B.Groult

Meilleurs vœux pour vous tous.

Dans 65 jours, les 15 et 22 mars 2020, vous allez voter. La démocratie c’est maintenant.

C’est maintenant qu’il faut débattre, lire les programmes et faire votre choix.

Voici la liste des 45 hyérois qui s’engagent sous les couleurs de Hyères citoyenne 2020 pour vous, pour notre ville. C’est une liste magnifique, qui vous ressemble. Une liste loin des listes partisanes. Regardez les, vous les connaissez, ils sont commerçants, agriculteurs, entrepreneurs, avocats, inspecteur des impôts, artisans, militaires, infirmiers, fonctionnaires, médecin, retraités…

Ils ont entre 20 et 70 ans et viennent de Giens, des Salins, des Borrels, de la Gare, de la vieille ville, de la Bayorre, du Pyanet et même des 3 îles. Ils sont passionnés de volley ball, de tennis, membres d’une association patriotique ou du HFC, ils élèvent des chevaux, chantent en chorale ou enseignent la culture provençale.

Enfin bien, qu’ils soient de droite ou de gauche, du centre ou de l’écologie, en rejoignant Hyères Citoyenne 2020, ils ont laissé les chapelles, les polémiques et les calculs politiques à l’entrée de cette salle, pour ne garder que les valeurs républicaines, liberté, égalité, fraternité, laïcité, une charte d’éthique et une même passion pour Hyères.

C’est une immense fierté de les diriger, de les soutenir, d’être leur chef d’orchestre.

C’est une nouvelle génération qui se présente à vous pour trouver des solutions avec vous, afin de rendre Hyères plus humaine, plus juste, plus durable.

Nous allons tourner la page avec ceux qui sont au pouvoir depuis 20 ans, 30 ans voir près de 40 ans, et qui ne pensent souvent plus qu’au renouvellement de leur mandat. Nous allons tourner la page, car je suis lassé d’entendre toujours les mêmes mots « c’est compliqué »,

« C’est compliqué » effectivement lorsque l’on n’est pas capable de donner du sens au monde autour de soi et aux évolutions qui viennent.

« C’est compliqué » effectivement lorsque l’on ne prend pas conscience de la richesse des moyens humains dont on dispose

« C’est compliqué » toujours quand on n’a plus l’énergie, plus la force d’entreprendre, face aux pressions, aux incertitudes, aux obstacles.

Et pour être précis, et vous parler d’Hyères

« C’est compliqué » de trop construire, en toute opacité, comme aux Salins, sans aménager la ville, et sans tenir compte des inondations de leur accroissement suite au changement climatique.

« C’est compliqué » lorsque l’on installe le marché de Noël sans concertation loin du centre ville, après avoir dépensé 13 millions pour refaire la place Clémenceau et que nos commerçants ne voient pas de client pendant 2 mois.

« C’est compliqué » quand on dessine en novembre sur un coin de table, sans concertation, un projet de Gare ou que l’on « oublie » pendant 5 ans d’acheter les terres pour le déménagement du Golf Hotel.

« C’est compliqué » enfin lorsqu’on veut « développer le pôle santé hyérois » et que l’Heliomarin, plus une partie de l’activité de l’hôpital d’Hyères partent à Sainte Musse et que l’école d’infirmières s’installe à la Garde. Sans parler de Sainte Marguerite….

Je pourrai ainsi continuer longtemps, car «c’est toujours compliqué » lorsque l’on s’isole, lorsque l’on veut tout décider seul et que l’on méprise les autres.

Vous l’avez compris dans cette élection municipale, comme depuis 6 ans au sein du conseil municipal, je ferai face au Maire sortant. L’élection se jouera entre nous, sur la qualité de la liste, le programme et la méthode de gouvernance.

Il ne s’agit pas d’une dispute entre egos mais de décider de l’avenir de la ville et de la Métropole, dans un contexte national et international anxiogène

Le 20 janvier, nous vous présenterons le programme, mais en avant première, voici 4 idées fortes.

  1. Nous ne ferons rien sans vous. C’est vous qui êtes notre priorité. C’est pour vous que nous allons nous mobiliser. C’est avec vous que nous allons relever les défis de Hyères
  2. Notre ville doit arrêter de gaspiller son espace. En clair « stop à la folie immobilière » du maire sortant. Notre patrimoine naturel est notre principale richesse, en terme touristique, de biodiversité, d’agriculture, de santé et de culture. Nous allons arrêter de construire n’importe où, n’importe comment.
  3. Nous devons résoudre les difficultés du quotidien et réussir la transition écologique. Nous avons besoin de solutions pratiques, pour la sécurité priorité N°1, les transports, l’emploi, le logement, la propreté, l’agriculture et de simplifier le fonctionnement administratif de la ville.
  4. Il nous faudra renforcer la cohésion sociale, par la culture pour tous, l’éducation qui est la clé de lutte contre les inégalités et la solidarité afin de rapprocher les quartiers et les générations.

Et puis parlons d’avenir, Hyères doit s’affirmer comme l’excellence environnementale au sein de la Métropole Toulonnaise et le trait d’union avec la communauté de communes Méditerranée Porte des Maures.

Avec ce programme, dont vous connaîtrez les détails le 20 janvier 2020 et cette liste, nous aurons tous les atouts pour concilier une croissance économique durable, le respect de l’environnement, et la préservation d’un cadre de vie exceptionnel.

Il reste la gouvernance.

Nous allons cesser avec la méthode « je sais tout, j’ai tout vu, je suis le chef et si vous n’êtes pas d’accord, c’est que vous êtes un rêveur ou un irresponsable »….

Notre liste fera preuve d’humilité, d’écoute du terrain, et engagera un travail qui fédère les intelligences, l’expérience, le talent. C’est cette méthode que nous expérimentons depuis 6 ans pour préparer le conseil municipal. C’est cette méthode que j’ai pratiquée, pendant 30 ans au sein de l’entreprise et ça marche.

Nous mobiliserons en priorité les jeunes car la ville que nous voulons bâtir, c’est celle dans laquelle ils vont vivre. C’est de leur monde que nous parlons et nous comprenons leur colère, leur impatience, parfois leur révolte face aux menaces qui s’avancent.

Face à une crise de confiance d’une partie de la population, face aux menaces notamment climatiques, face à une génération d’élus qui ne trouvent pas de réponse, cette élection municipale doit apporter du sens, de l’énergie, des réponses

C’est un très beau projet, une belle liste, et je ne vois qu’un choix à faire, en toute objectivité, les 15 et 22 mars 2020, voter et faite voter Hyères Citoyenne 2020.

Vive Hyeres, Vive la démocratie, vive la République

X